PLU : nos observations au commissaire enquêteur

Alors que l'enquête publique se termine, nous avons présenté ce jour les observations formulées dans le cadre de notre atelier "urbanisme". Elles concernent principalement les points suivants :

 

  • Une sur densification non justifiée

Le PLU tel que présenté pour la ville de Nogent sur Marne affiche clairement en premier objectif la DENSIFICATION sur toute la ville, avec deux pôles à sur-densifier, que sont les pôles RER A et RER E.

Contrairement aux règles du POS actuel, les règles applicables au nouveau zonage du PLU Nogentais contribuent toutes à aller dans le sens de la densification, autorisant des hauteurs de plus en plus hautes, souvent des réductions des coefficients d’espaces verts et des COS en hausse, voire des disparitions radicales de COS, le tout permettant de construire plus haut plus volumineux.

 

Le foncier disponible quasi inexistant dans la ville ne pourra donc se faire que par une forte attaque des zones pavillonnaires et des immeubles anciens remplacés par de plus gros volumes.

Cette politique est d’autant moins justifiée que la ville de Nogent est beaucoup plus dense que les communes voisines :

Nogent 11 568 hab. par km2

Fontenay 9126, Le Perreux 7596, Champigny 6570

Et que le taux d’emploi à Nogent est très faible (0,6) : la priorité devrait être de dégager du foncier pour des activités économiques permettant de créer des emplois dans la commune, en particulier autour du RER E (cf. OAP 2)

 

  • Une concertation de pure forme dont il n’a pas été tenu compte

La procédure de mise en place du PLU se fait dans la tradition nogentaise de fausse démocratie, lors des ateliers réunissant des représentants de tous les conseils de quartier devant permettre d’intégrer des remarques et modifications au règlement du PLU, les remarques et amendements demandés sont restés sans suite, comme le positionnement des limites des zonages, la préservation des cœurs d’ilots et des zones pavillonnaires arborées, la limitation des volumes pour la réhabilitation du marché central, qui manquent à l’inventaire, et ceci n’est pas l’exhaustivité des demandes des représentants des conseils de quartiers.

De même, les observations et objections formulées par les différentes associations et les groupes d’opposition n’ont pas été prise en compte.

 

Ceci explique que notre groupe, Nogent Démocratie soit porteur de demandes précises formulées par la population et énumérées ci-dessous et dont vous trouverez le détail sur ce lien (cliquez) :

1, Mise en cohérence du zonage avec le PADD

2, OAP 1 - Portes de Nogent Réserve à instaurer pour équipement public

3, OAP 2 – Quartier Jean Monnet, réserve pour le développement économique de la ville

4, OAP 3 – Boulevard de Strasbourg - Remettre les zones pavillonnaires en zone UP (9,5 m) au lieu de zone UR (21 m)

5, OAP 4 – Village Marché centre-ville, ramener en UMc (13m) cette zone au lieu du URc (18m)

6, Mettre en cohérence le PLU avec le contrat de mixité sociale

7, Intégrer au PLU des emplacements réservés pour des équipements publics, pour tenir compte de l’évolution démographique de la ville

8, Protection du patrimoine, en conformité avec le recensement de la ZPPAUP et le référencement du patrimoine

9, Augmentation des zones UP seules véritables protection des zones pavillonnaires actuelles

10, Suppression des limites des zones du PLU en milieu de rues et servitudes obligatoires

11, Intégrer les zones à risques connus

12, Reprendre la rédaction de l’article 11 afin de décrire des règles architecturales précises

13, Rétablir une cartographie de la trame verte honnête

Et pour faire la synthèse de nos demandes de révision du zonage, nous avons produit une carte (sur ce lien)

Mis à jour (Vendredi, 22 Novembre 2013 16:45)

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir