Flagrant délit

Lors du conseil municipal du 22 avril 2013, le maire a fait voter de façon rétroactive la levée d'une réserve foncière inscrite au POS de la ville qu'il avait déjà accordée à un promoteur immobilier afin de réaliser la construction d'un immeuble dès le 6 aout 2012.

Lorsque l'opposition s'est indignée d'une telle pratique illégale, le maire de Nogent a feint de tout ignorer de cette affaire et a ensuite adressé à tous les conseillers municipaux un courrier pour essayer de justifier sa bonne foi (son courrier sur ce lien)

Afin de rétablir la vérité, nous vous invitons à examiner les preuves que nous avons réunies et qui démontrent que les arguments du maire ne sont absolument pas fondés :

 

Une lettre a été adressée au maire et aux conseillers municipaux (sur ce lien) pour les informer correctement sur ce dossier qui constitue un nouvel exemple de ce que l'on ne devrait plus voir dans la vie politique française.

Mis à jour (Jeudi, 09 Mai 2013 22:07)

 

Commentaires  

 
0 #1 RINO 10-05-2013 12:45
Les arguments du maire sont clairs comme du jus de chique ...
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir