Cluster et CDT : combien d'emplois créés à Nogent ?

La loi du 3 juin 2010 relative au Grand Paris a défini les contrats de développement territorial (CDT) : ils doivent mettre en œuvre le développement économique, urbain et social de territoires définis comme stratégiques, et en particulier ceux desservis par le réseau de transport public du Grand Paris.

A ce titre, Nogent-sur-Marne a été rattaché Schéma de Développement Territorial du Cluster de la Ville Durable qui porte la dynamique métropolitaine du « Cluster de la Ville Durable ». Noisy-le-Grand et Champs-sur-Marne, deux communes de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, composent le CDT Coeur Descartes, identifié par l’État comme un pôle d’excellence et d’équilibre à l’Est pour son fort potentiel de développement.

La Cité Descartes a l’ambition de devenir un centre stratégique de la région capitale et un pôle tertiaire majeur entièrement dédié à la conception et la réalisation de la ville durable du futur. Elle a ainsi pour vocation de permettre le développement de l’économie durable et les technologies vertes.

Nogent-sur-Marne est dans un CDT périphérique : le CDT "Paris Est entre Marne et Bois" qui est à cheval sur les départements de la Seine-Saint Denis (communes de Rosny-sous-Bois, Neuilly-Plaisance et Neuilly-sur-Seine) et du Val-de-Marne (communes de Fontenay-sous-Bois, Le Perreux-sur-Marne et Nogent-sur-Marne).


Ce CDT recouvre 209 000 habitants, 69 000 emplois (dont 52 000 habitants et 24 000 emplois à Fontenay-sous-Bois et 41 000 habitants et 15 000 emplois à Rosny-sous-Bois). Ce territoire, avec un taux d'emploi par rapport aux actifs de 0,6, est très déficitaire en emplois.

La Carte ci-dessous fait apparaître les deux axes prioritaires de développement :

  • Champigny-Rosny sur l'axe du futur métro automatique,

  • L'ex-RN    34,  avec la     mise    en    valeur    du    potentiel    de développement économique et urbain de cet axe et de ses qualités paysagères, entre Nogent et le secteur des hôpitaux qui constitue le principal atout du CDT ( valorisation   paysagère   et   patrimoniale   du   site   et implantation  du  Pôle  de  l’Aménagement  et  de  la Construction  Durables,  avec  projet  de  centre  des congrès).

Les grands équipements attendus sont :
•  Grand équipement de spectacle à Val de Fontenay
•  Projet de centre des congrès dans le secteur des Hôpitaux (Neuilly-sur-Marne)
•  Secteur Maison Blanche : Pôle de l’Aménagement et de la Construction Durables
•  Secteur  Ville  Evrard :  Pôle  de  Formation  Sanitaire  et Sociale

Pour préciser ce diagnostic, une étude urbaine a été confié au cabinet SEURA. Cette étude coûte 100 000 € et sera cofinancée par l' Etat pour 70 000 € et les collectivités territoriales pour 31 630,10 € (répartis en fonction de la population des communes). le résultat est attendu en juin 2013.

Mais le rapport Auzannet remet en cause le financement des infrastructures de transports du Grand Paris : les coûts d’infrastructure du futur métro du Grand Paris  Express sont  désormais  estimés  à  29  930  M€ ce qui impose un nouveau séquencement avec un retard important pour la ligne Champigny-Rosny dont les prévisions de trafic sont faibles.

De plus, Initialement  pensé  dans  sa  globalité,  l’aménagement  du  secteur  des  Hôpitaux de Neuilly-sur-Marne,  de part  et  d’autre  de  l’ex-RN34,  est  aujourd’hui  travaillé  par  la  Ville  de Neuilly en  distinguant  la  ZAC  de Maison blanche au nord de l’Ex-RN34 de la ZAC de Ville Evrard au sud de l’Ex-RN34.

Quant aux perspectives de coopération intercommunale, elles se heurtent aux schémas directeurs de coopération intercommunale (SDCI) qui ont été élaboré sur des périmètres départementaux. L’ACTEP ne devenant pas un support d’EPCI dans les projets de SDCI il n’y a pas d’adéquation en vue entre périmètre du CDT "Paris Est entre Marne et Bois" et intercommunalités : la communauté Nogent-Le Perreux ne s’étend pas, Fontenay-sous-Bois reste sans couverture intercommunale, Rosny-sous-Bois intègre la CA Est Ensemble et Neuilly-Plaisance et Neuilly-sur-Marne entrent dans une nouvelle EPCI (deux variantes : avec Noisy ou avec Gagny). Bilan : si les projets de SDCI s’appliquent tels que prévus, le CDT passera de quatre communes isolées et un EPCI, à une commune isolée et trois EPCI.

En conclusion, on cherche en vain l'intérêt pour Nogent-sur-Marne de ce CDT : aucun emploi, aucune amélioration des transports, aucune dynamique intercommunale. Espérons que l'étude urbaine démentira ce constat.


Mis à jour (Jeudi, 20 Décembre 2012 18:37)

 

Commentaires  

 
0 #1 Serena 20-12-2012 07:59
Etant donné que les SDCI n'ont pas de caractère contraignant, que l'ACTEP veut devenir un syndicat mixte, je ne vois pas pourquoi vous tirez un bilan. De plus, Fontenay-sous-bois pourrait très bien vouloir rejoindre Est Ensemble (ce qui isolerait Vincennes, soit dit en passant).

Egalement, je dit, à propos du CDT, que tout ce qui pousse à la coopération intercommunale est un bien, et que si il faut en passer par le CDT, eh bien allons-y !
Et de toutes les façons, le CDT ne produira pas d'emplois de façon magique, et il faut cesser cette vision utilitariste où l'on se demande ce qu'on y gagne : j'estime que l'intérêt général est dans un rééquilibrage vers l'Est, et que c'est ce qui est pensé dans le CDT (reste à voir la réalisation désormais). Or, la ville de Nogent a fait un choix : celui du résidentiel. Donc, pour amener des emplois, c'est compliqué (mais pas impossible), et ne passera probablement pas par le CDT, à mon sens.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir